Douleurs menstruelles

Autres moyens d’obtenir un soulagement de l’inconfort lié aux menstruations

Depuis des lustres, les gens s’accrochent parfois à la « connaissance typique » selon laquelle les femmes peuvent supporter plus de douleur que les hommes. L’un des principaux facteurs à l’origine de cette affirmation est le phénomène de l’accouchement. Alors que la science tente toujours de déterminer quel sexe peut réellement supporter plus d’inconfort que l’autre, il est entendu que le corps des femmes fait subir à la femme typique encore plus de douleur que le corps des hommes. Le fait que ces douleurs surviennent régulièrement est une autre petite information irritante. L’apaisement des douleurs liées aux menstruations, comme de nombreux types de douleurs, peut toutefois être traité par des médicaments.

Les douleurs menstruelles

L’atténuation des douleurs liées aux menstruations est inévitablement provoquée par l’existence de crampes menstruelles, qui peuvent généralement jouer le rôle d’accompagnateur indésirable des menstruations d’une femme. Les endroits qui ressentent cette douleur ont tendance à être le bas de l’abdomen ou le bas du dos, bien que le haut des jambes puisse également en ressentir les effets. D’autres effets peuvent également accompagner l’inconfort, comme les maux de tête, les vertiges, la constipation et les nausées. Bien que toutes les femmes ne ressentent pas de douleur liée à leur cycle menstruel et n’aient donc pas besoin d’un soulagement de l’inconfort lié aux menstruations, celui-ci est considéré comme faisant partie du fonctionnement du corps. C’est pourquoi la plupart des femmes en ressentent les effets à un moment ou à un autre.

Méthodes pour atténuer la douleur

L’application de chaleur est l’un des moyens les plus courants de soulager les douleurs menstruelles. Des compresses chaudes, par exemple, sont généralement appliquées sur les zones douloureuses pour en réduire les effets. Bien que cela ne fonctionne pas toujours, une quantité suffisante de chaleur peut souvent être tout aussi utile que les médicaments antidouleur. Certains médecins déconseillent l’utilisation de la chaleur seule pour contrer les troubles, mais ils ne sont pas prêts à contester son utilisation comme une forme supplémentaire de soulagement. Certaines femmes intègrent également l’inconfort à différents réglages qui soulagent le stress sur le dos réduit, comme le fait de s’allonger sur le côté ou avec les jambes levées. D’autres femmes ont également recours au sexe pour soulager la douleur, bien que cela ne fonctionne pas très souvent.

La méthode médicamenteuse

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) peuvent également être utilisés pour soulager les douleurs menstruelles en cas d’échec ou d’insuffisance des méthodes non pharmaceutiques. La majorité de ces médicaments sont proposés sans ordonnance, il est donc généralement très facile de se les procurer. Il est conseillé aux femmes de prendre le médicament le jour où la gêne commence, bien qu’il soit également possible de le prendre un jour avant le début de la gêne. Si vous n’êtes pas sûre de savoir comment utiliser ces médicaments, ou si vous n’êtes pas sûre de savoir comment les utiliser en fonction de votre situation, l’idéal est de consulter un professionnel de la santé à ce sujet.

Les agents hormonaux peuvent également être utilisés pour soulager la douleur, en particulier ceux que l’on trouve dans les médicaments contraceptifs. Ces comprimés injectent dans l’organisme des hormones synthétiques, telles que l’œstrogène et l’œstrogène. Il a été reconnu que ces dernières contribuent à réduire les crampes menstruelles et à éliminer la douleur. Cependant, il est recommandé à toute femme qui envisage cette option d’essayer au moins les autres techniques dans un premier temps. Si les autres techniques cessent de fonctionner, consultez votre médecin pour découvrir les effets secondaires ou les complications qui pourraient survenir, ainsi que les moyens de les prévenir.