Qu’est-ce qu’un angiologue ? Que soigne-t-il ?

L’angiologie est une branche de la médecine qui traite de l’émergence, de l’épidémiologie, du diagnostic, de la thérapie, de la rééducation, ainsi que de la prévention des maladies des artères, des veines et des vaisseaux lymphatiques.

L’angiologie est le domaine le plus jeune de la médecine interne traitant les spécificités des maladies vasculaires. Le médecin exerçant cette profession est appelé angiologue et est chargé de diagnostiquer les origines d’une mauvaise circulation du sang en direction du cœur.

Qu’est-ce qu’un angiologue ?

Un angiologue est un médecin spécialisé dans le diagnostic et le traitement des personnes atteintes de maladies des veines, des artères et des vaisseaux lymphatiques. La consultation d’un médecin de ce type peut concerner par exemple des plaies mal cicatrisées ou une insuffisance veineuse chronique. C’est aussi la maladie la plus courante à laquelle les angiologues sont confrontés, communément appelée varices des membres inférieurs.

Les angiologues font partie d’un site médical assez restreint de médecins généralistes ayant choisi cette spécialisation en France En 2020, le RPPS a recensé 1 314 oncologues médicaux exerçant en France soit un chiffre faible mais croissant chaque année. Auparavant, la plupart des patients qui devaient consulter un angiologue pour un diagnostic s’adressaient directement à un chirurgien vasculaire ou à un phlébologue. Cela signifie une meilleure prise en charge du personnel médical dans notre pays car environ 40% de la population Française souffre d’insuffisance veineuse chronique. Cela signifie le nombre de près de 15 millions de personnes qui ont été en contact direct avec cette maladie désagréable.

Quelles maladies un angiologue peut-il diagnostiquer ?

L’angiologue s’occupe de la prévention et du diagnostic des maladies des vaisseaux sanguins et lymphatiques, qui comprennent :

  • Les varicosités et varices
  • L’athérosclérose et maladies inflammatoires de l’appareil circulatoire
  • L’embolie pulmonaire
  • Le rétrécissement et obstruction des artères pouvant entraîner des accidents vasculaires cérébraux
  • Les tumeurs du système vasculaire
  • Le syndrome du pied diabétique
  • Les anévrismes (inflammation de l’aorte thoracique, abdominale et viscérale)
  • L’ischémie des membres
  • Les maladies veineuses aiguës et chroniques (dont varices des membres inférieurs, insuffisance veineuse profonde, thromboembolie veineuse)
  • Le syndrome de Raynaud…

Quand faut-il consulter un angiologue?

Ce type de médecin est le plus souvent consulté par les patients présentant des symptômes tels que :

  • Gonflement des jambes et des chevilles
  • Varicosités sur la peau
  • Varices
  • Crampes aux jambes et sensation de brûlure
  • Sentiment du soi-disant jambes lourdes, surtout le soir après une longue journée de travail (avec une position le plus souvent debout ou assis)
  • Picotements et engourdissements fréquents dans les extrémités
  • Absence momentanée de sensation dans les membres…

Des symptômes de cette nature peuvent indiquer un problème circulatoire, en particulier lorsqu’il s’agit de troubles tissulaires. Ces phénomènes peuvent être reconnus par l’apparition d’une décoloration brune ou bleutée sur la peau, par exemple autour des chevilles. Ils peuvent être un signe d’inflammation ou de rupture de varices. Ces zones peuvent également se durcir ou s’ulcérer avec le temps.

Les patients qui souffrent de douleurs autour du sternum, de toux prolongée ou d’essoufflements répétés peuvent également consulter un angiologue. Des symptômes de ce type peuvent indiquer, par exemple, une embolie pulmonaire en raison d’une insuffisance veineuse chronique.

Quelles sont les méthodes de traitement utilisées en angiologie ?

Après le diagnostic, l’angiologue peut décider d’utiliser des traitements non invasifs ou mini-invasifs. La plupart d’entre eux consistent généralement à fermer les vaisseaux sanguins malades avec un traitement au laser ou avec l’utilisation de la sclérothérapie.

Cependant, lorsque la maladie aura atteint un stade plus avancé, l’angiologue orientera le patient vers un chirurgien vasculaire. Ce dernier peut prendre des décisions concernant des procédures plus invasives, telles que l’angioplastie par ballonnet ou l’implantation d’un stent, ou une intervention chirurgicale pouvant induire une reconstruction ou la restauration des artères.